agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

langues Portails : www - étudiants - personnels langues

Vous êtes ici : fr > Archives > F.I.L. (Fac-Info-Langues) > FIL n° 31 (Conseil du 17.03.2003)

FIL n° 31 (Conseil du 17.03.2003)

 

Conseil de la Faculté des Langues réuni en séance plénière le 17.03.2003

PRINCIPALES INFORMATIONS ET DÉCISIONS

1. Informations générales

- L'Université reçoit ce lundi 17 mars 2003 une délégation du ministère pour examiner les divers aspects du plan quadriennal et de la réforme. Une réunion est prévue à 16 heures avec les doyens et directeurs, les responsables des masters et des écoles doctorales. Au cours de cette réunion, la délégation du ministère présentera ses conclusions.

- Il nous est demandé d'établir des régimes transitoires entre le système actuel de contrôle des connaissances et le nouveau système pour le L du LMD. Chaque département a constitué une commission de réflexion sur ces régimes transitoires. Ils transmettront pour le 20/3 les options retenues pour le passage d'un régime à l'autre. Ces propositions seront examinées avec la cellule Apogée le 31/3.

- Supports de PRAS pour l'année 2003-2004 : le nombre de mois attribués à la faculté n'est pas indiqué, mais les propositions peuvent déjà être faites.

- Supports de PAST : renouvellements et nouvelles demandes doivent être formulés. Pour la faculté, il existe actuellement un poste au département LEA.

- Convention avec les Facultés Catholiques : les modifications liées à la réforme LMD et aux nouvelles orientations de l'ESTRI (préparation à un diplôme LEA et non plus LLCE) seront présentées au prochain conseil de Faculté.

- M. le Secrétaire Général a transmis à M. le Doyen un courrier l'informant que le local anciennement attribué à l'association PLEA allait être affecté au service intérieur de l'Université. Il n'y a actuellement plus d'étudiants en charge de cette association. Une discussion aura lieu au cours du conseil de département LEA le 31/3.

- Concernant la reprographie, le Doyen rappelle la décision qui avait été prise au cours du conseil du 18 novembre 2002. A la suite de difficultés passagères, un assouplissement avait été accordé pour un rechargement des cartes magnétiques jusqu'à 1500 copies. Par souci d'économie, il convient de revenir à la règle qui avait été définie, à savoir : d'avoir recours en priorité au service RIME et de disposer d'une carte de 500 photocopies, avec rechargement éventuel (une seule fois, afin de ne pas dépasser un total de 1000 tirages par enseignant) après examen du budget.

Cette décision est adoptée à l'unanimité .

Les membres du conseil se félicitent du bon fonctionnement du service RIME et de la coopération de ses personnels.

- Le calendrier de l'année 2003-2004 a été voté en CEVU.

- Concernant les locaux, le Doyen a rencontré le Président : l'aile Est du bâtiment CLIO attribuée en partie à la Faculté de Sciences Juridiques abrite la Division des Études et le Centre d'Inscription. Les travaux du bâtiment Athéna devraient commencer au début de l'été, le déménagement de la Faculté des Langues (campus Berges du Rhône) serait prévu pour la rentrée 2004. La démolition du bâtiment Chevreul est différéee et n'interviendrait pas avant la fin de l'année universitaire. Des salles de substitution seront attribuées à la Faculté.

- Concernant les préfabriqués X et Y sur le Campus Porte des Alpes, le Conseil de la Faculté demande que le Comité d'Hygiène et Sécurité soit saisi et souhaite qu'un rapport soit fait par le CHS d'ici le prochain conseil (14 avril), au cours duquel M. A. CHVETZOFF, Vice-Président chargé des campus, sera invité.

2. Masters

- M. POUMET signale que l'Université a transmis son projet pour les masters à la mi-février, et reste dans l'attente de la réponse du Ministère. Dans le cadre de la visite de la délégation du Ministère, les premières indications seront données lundi 17 mars à partir de 16 h. Il s'avère que le Ministère n'acceptera pas tel quel le projet d'établissement sur les masters qui comporte 35 masters et 120 mentions. Il sera très certainement demandé de proposer des regroupements, que l''université a déjà élaborés. En ce qui concerne la Faculté des Langues, il est prévu de regrouper les deux masters Langues et Civilisations Étrangères et Langues Étrangères Appliquées en une seule appellation de master.

3. Demande d'avenant à la convention entre l'Université et l'ENS LSH de Lyon concernant la filière d'espagnol

- "Au vu de la convention signée par le Président de LYON2 et le Directeur de l'ENS/LSH, les enseignements de traduction peuvent être évalués (le choix de la dispense d'assiduité doit être effectué individuellement dans le délai imparti par les textes auprès du secrétariat des Langues Romanes) par l'ENS et seront validés par l'Université. Tous les autres enseignements sont à suivre à l'Université Lumière-Lyon2 (avec possibilité de dispense ou de contrôle continu)à et seront évalués et validés par l'Université-Lyon2." Cette demande est adoptée à l'unanimité.

4. Demande de modification concernant le DUTFA

- Ce diplôme est organisé dans les Centres Culturels Français de Damas et du Caire à leur initiative.

M. DICHY propose d'ajouter à la suite des principes généraux quelques lignes indiquant que la mise en place du diplôme fait appel au sein de la Faculté des Langues aux départements de LEA, d'Études Arabes et de Formation Continue.

Cette demande est adoptée à l'unanimité moins 2 abstentions .

5. Questions financières

- Mme RIVAL présente le bilan de l'exercice 2002. Il apparaît que le budget est encore déficitaire de 60431,93 ?. Les charges fixes non compressibles représentent 99 % des recettes. Les dépenses sont très importantes au niveau de l'affranchissement, des frais de téléphone, de reprographie et de papeterie. Des efforts d'économie doivent être entrepris. Une analyse détaillée des frais d'affranchissement et de téléphone sera conduite prochainement.

- Il conviendra aussi de réduire les frais de réception. Ainsi, les dépenses engagées pour les frais de restaurants ne devront pas excéder 30 ? par personne.


mise à jour le 5 mai 2003


Dans la même rubrique

Université Lumière Lyon 2