agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

langues Portails : www - étudiants - personnels langues

Vous êtes ici : fr > Archives > F.I.L. (Fac-Info-Langues) > FIL n° 39 (Conseil du 15.12.2003)

FIL n° 39 (Conseil du 15.12.2003)

 

Conseil de la Faculté des Langues réuni en séance plénière le 15 décembre 2003

PRINCIPALES INFORMATIONS ET DÉCISIONS

1. Fin de l'harmonisation des règlements intérieurs des départements

- Élection des représentants des étudiants aux conseils des départements : les modalités de répartition des sièges diffèrent selon les départements. Le département des langues romanes et le département d'études du monde anglophone se sont prononcés pour une liste unique d'étudiants. Le département d'études allemandes et scandinaves, le département des L.E.A. et le département d'études arabes ont procédé à une répartition des étudiants par année d'études avec au moins un représentant de chaque année d'études.

Ces deux modalités de répartition des sièges sont approuvées à l'unanimité .

- Règlement intérieur du département d'études arabes : les modifications du règlement intérieur proposées lors du dernier Conseil de Faculté ont été acceptées par le département. Aucune autre modification n'est demandée. Il est seulement précisé dans l'article 14 paragraphe 2 que le conseil du département est réuni en formation restreinte « aux enseignants».

2. Examen des demandes de financement émanant des départements et filières au titre d'actions pédagogiques et scientifiques

- Monsieur le Doyen présente les demandes de financement des départements (hors concours). Il propose un plafonnement des financements s'élevant à 1 500 ? ou 2 500 ? selon la taille des départements. Il précise qu'un rééquilibrage est toujours possible d'un département à l'autre.

- Ces demandes concernent des invitations de conférenciers dans le cadre des enseignements, des déplacements dans le cadre de congrès de spécialistes, une participation à l'organisation de journées d'études ouvertes aux étudiants ainsi que des frais de réception (modestes) permettant le maintien de « relations publiques » avec les partenaires culturels des départements de la Faculté.

- La répartition des demandes de financement des départements est ensuite approuvée à l'unanimité moins une abstention .

3. Politique de l'université concernant les majeures B en 1ère année de licence

- Monsieur le Doyen informe les membres du Conseil de la volonté du Président de mettre en place à la rentrée 2004, pour ce qui concerne les langues, une formule de substitution à la majeure B, tout en maintenant pour certaines filières seulement les majeures B « classiques » telles qu'elles existent actuellement. Cette nouvelle formule, intitulée par la présidence « langue de communication et de spécialité », correspondrait à un enseignement dispensé par le Centre de Langues et qui ne permettrait pas une réorientation des étudiants. Seraient concernés les étudiants des filières suivantes : Anthropologie, Sciences du Langage, Sicences économiques, AES, Droit, Science politique.

- Le Conseil s'étonne que la Faculté n'ait pas été consultée officiellement sur ce point qui remet en cause le principe, voté par les conseils de l'université, de la possibilité de réorientation des étudiants dans la filière de la majeure B, et exprime ses inquiétudes quant au transfert d'une partie des enseignements de la Faculté des Langues au Centre de Langues.

- Les départements ont toutefois réfléchi aux adaptations pouvant être apportées aux majeures B « classiques ». À la suite de la demande formulée par Monsieur le Doyen, le département d'études du monde anglophone a mis en place une commission qui propose d'élaborer un module intitulé « Monde anglophone contemporain », en collaboration avec le Centre de Langues. Ce module ne conduirait pas à une réorientation de droit (mais éventuellement sur avis de la commission pédagogique et d'équivalences). Le département d'études allemandes et scandinaves et le département des langues romanes proposent une adaptation de la pédagogie des majeures B, avec un soutien en langue, en collaboration avec le Centre de Langues.

- Le Conseil décide à l'unanimité de donner mandat à Monsieur le Doyen pour rencontrer le Président et la Vice-Présidente chargée des études pour d'une part obtenir des réponses précises aux interrogations suscitées par la mise en place d'une formule de substitution aux actuelles majeures B et d'autre part leur exposer les propositions des départements de la Faculté avant de poursuivre le travail entamé.

4. Statut des U.E. libres de didactique (« préparation aux concours »)

- Madame Poulet rappelle que lors de la mise en place de la réforme, la didactique a été rattachée aux U.E. libres « préparation aux concours », appellation imposée par l'université et qui a malheureusement conduit à des confusions malgré les efforts déployés pour les prévenir. Elle souhaite qu'un nouvel intitulé soit donné à cet enseignement afin de remédier aux dysfonctionnements constatés. Madame Morand précise que le nombre d'étudiants suivant cet enseignement a considérablement diminué depuis qu'il ne s'agit plus d'un enseignement facultaire. Elle souligne également le fait que les étudiants préparant le professorat des écoles s'adressent à présent au SIMEF et aux sciences de l'éducation qui proposent une option « préparation au métier de professeur des écoles ».

L'intitulé suivant : «apprentissage et didactique des langues vivantes étrangères » est proposé et adopté à l'unanimité .

5. Informations générales

- Monsieur Maniez a été élu directeur du département des L.E.A. et Madame Beltran-Vidal nommée assesseur.

- Monsieur le Doyen adresse ses remerciements à Monsieur Corneloup qui propose à ses collègues des formations au bureau virtuel.


mise à jour le 19 décembre 2003


Dans la même rubrique

Université Lumière Lyon 2