agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

langues Portails : www - étudiants - personnels langues

Vous êtes ici : fr > Archives > F.I.L. (Fac-Info-Langues) > FIL n° 40 (Conseil du 02.02.2004)

FIL n° 40 (Conseil du 02.02.2004)

 

Conseil de la Faculté des Langues réuni en séance plénière le 2 février 2004

PRINCIPALES INFORMATIONS ET DÉCISIONS

1. Statuts de l'IEB (Institut d'Études Brésiliennes)

- Le texte des statuts, communiqué aux membres du conseil lors sa dernière réunion, a été soumis au service juridique de l'université qui n'a émis aucune objection. Approuvé à l'unanimité , il sera présenté au vote du Conseil d'Administration de l'université.

2. Majeures B en langues : état du dossier

- Après de nombreuses négociations avec le Président, la Vice-Présidente chargée des études et la Directrice du Centre de Langues, il est finalement proposé de mettre en place des équipes pédagogiques mixtes Faculté des Langues/Centre de langues dans le cadre de la création d'une majeure associée en anglais, allemand et espagnol.

Cette majeure associée aura plusieurs caractéristiques : groupes limités à 25 étudiants ; volume de 63 heures (42 h TD, 21 h auto-formation guidée) ; pas de réorientation automatique en parcours de langue mais éventuellement sur demande, par le biais d'une commission de réorientation nommée par le Président de l'université.

- Seront concernés par cette majeure associée les étudiants des filières suivantes :

. pour l'anglais : anthropologie, droit, sciences du langage, sciences économiques

. pour l'allemand : AES, droit, science politique

. pour l'espagnol : AES

Pour l'anglais, les filières anthropologie, droit, sciences du langage et AES seront rattachées administrativement au Centre de Langues et la filière sciences économiques à la Faculté des Langues.

Pour l'allemand et l'espagnol, le rattachement administratif se fera à la Faculté des Langues.

3. Informations générales

- Remerciements de Madame DURIEUX, Vice-Présidente chargée des études, aux collègues qui se sont investis dans les Journées des Lycéens et le Salon de l'Etudiant.

- Madame MORAND, directrice du département de la formation continue, représentera la Faculté des Langues au conseil d'administration du CIEF en remplacement de Monsieur MERLO, qui a demandé à mettre fin à son mandat en raison de ses autres responsabilités.

- Problèmes rencontrés lors de la 1ère session d'examens : démagnétisation des cartes des enseignants pour l'accès à certaines salles de cours, travaux bruyants effectués sur le campus, réservation des salles en semaine 14 par d'autres composantes de l'Université. Ces éléments ont été portés à la connaissance de Monsieur le Vice-Président chargé des campus.

- Copies d'examen : le service de la scolarité précise que les copies des épreuves de cours magistraux doivent être anonymes.

- Mission Handicap : une réunion sera organisée avec chaque composante de l'Université dans le cadre de la mise en ?uvre de la circulaire du 25 juin 2003 relative à l'organisation des examens et concours pour les candidats en situation de handicap. Suite à une question posée au département d'études du monde anglophone concernant une étudiante handicapée qui n'a pas pu se présenter à ses examens en raison de l'aggravation de son état de santé, il est précisé, conformément au texte de la circulaire, que la décision d'organiser ou non une session d'examen spécifique revient au président du jury.

4. Questions diverses

- Règlement intérieur du département d'études du monde anglophone : des modifications des articles 12 et 13 de ce règlement sont proposées et approuvées à l'unanimité .

- Formation continue : projet de transformation du Certificat Universitaire de Traduction Spécialisé (CUTS) en diplôme universitaire de traduction spécialisée. Adopté à l'unanimité , il sera soumis au vote du CEVU.

- Postes ouverts aux concours du CAPES et de l'agrégation pour l'enseignement des langues : la motion suivante est adoptée à l'unanimité :

Le Conseil de la Faculté des Langues, réuni le 2 février 2004, s'émeut de la date tardive à laquelle a été connu le nombre de postes mis aux concours de recrutement de l'enseignement secondaire en langues vivantes. Plus encore il s'inquiète de la réduction drastique du nombre de postes pour la session de 2004.

Le Conseil demande en conséquence au Gouvernement l'adoption d'une politique de recrutement raisonnée qui offre une visibilité suffisante à moyen et long terme tant pour les candidats que pour les formateurs .


mise à jour le 28 février 2004


Dans la même rubrique

Université Lumière Lyon 2